Du DIF au CPF « compte personnel de formation »

Du DIF au CPF « compte personnel de formation »

Mon cabinet  propose un accompagnement pour la mise en place du compte personnel de formation.

Cité souvent comme la clef de voûte de la réforme, le compte personnel de formation (CPF) remplacera le DIF.

Ce compte sera ouvert dès 16 ans  et fermé au départ en retraite.

Comme le DIF, le compte sera alimenté en heures de formation chaque année dans la limite de 150 heures, mais le dispositif comporte des innovations importantes par rapport au DIF :

Au sein de l’entreprise, cet abondement devra être évoqué dans le cadre de la négociation sur la Gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences (GPEC) et peut être prévu par un accord d’entreprise.

Les formations financées par le CPF ne seront soumises à l’accord de l’employeur que pour celles suivies en tout ou partie pendant le temps de travail (à la différence du DIF). L’accord de l’employeur ne sera toutefois pas requis lorsque la formation visera l’acquisition du socle de compétence ou utilisera les 100 heures de compensation d’une insuffisance durable de l’effort d’adaptation et de formation .

Je suis intéressé